entete

Activités culturelles à signaler

Voici des activités extérieures à DorVador qui nous semblent intéressantes à vous faire connaitre.

Leros, un Exil Insulaire chez les Damnés

le samedi 4 novembre de 20h à 23h
au Centre Medem – Arbeter Ring
52, rue René-Boulanger 75010 PARIS
M° République ou Strasbourg-Saint-Denis.

Inscriptions en ligne :https://www.helloasso.com/ associations/compagnie-les- haim/evenements/soiree-de- soutien-au-projet-theatral- leros-un-exil-insulaire-chez- les-damnes-1

Face à la détresse et à la barbarie
une action, une rencontre

La tragédie des migrants en Méditerranée, présente à nos esprits par les reportages et les dépêches, apparaît de par son ampleur humaine inédite, son intarissable répétition et son relatif éloignement, comme masquée dans un halo de ténèbres, de misère humaine indifférenciée, une survie désespérée à la terreur et à la violence extrêmes.
Une initiative pour aller au devant de cette réalité de chaque instant vient tenter d’apporter par le récit d’une présence active de plusieurs semaines dans l’un des foyers de l’accueil de fortune réservé par l’Europe à ces rescapés qui semblent voués à la sauvagerie d’un dénuement matériel et social sans remède, quelques repères pour penser et agir.
Miléna Kartowski-Aïach, jeune anthropologue et artiste, descendante de survivants de la Shoah, est partie en 2016 sur l’île grecque de Léros, décidée à affronter la fatalité et la passivité. Se frayant un chemin entre les volontaires des différentes ONGs présentes dans le camp de l’île, elle a fait la connaissance de réfugiés yézidis, victimes rescapées des actes de barbarie génocidaire perpétrés par Daesh. Côtoyant les initiatives venues de la population grecque en proie elle-même à de terribles incertitudes, se heurtant par moments tant aux incompréhensions d’autres volontaires qu’aux agressions de l’extrême-droite grecque, elle s’est jointe aux actions engagées et a créé une chorale avec les enfants Yezidis. Elle a également rencontré leurs aînés, jeunes et plus âgés et recueilli l’expression de leur mémoire.
Devant l’urgence de témoigner au plus près de leurs blessures béantes, comme de leur humanité conservée face à la bestialité de la violence et du besoin, Miléna, suivie de l’un de ces rescapés et de plusieurs compagnons dans l’action et dans l’art, a entrepris le projet théâtral, politique et poétique intitulé Leros, un Exil Insulaire chez les Damnés. Par le chant, par le récit, par l’image et par l’écriture scénique, la compagnie Les Haïm entend rendre compte d’une lutte contre l’anéantissement aujourd’hui, où les déracinés au comble de la précarité, tentent dans le temps indéterminé d’un séjour de trouver de nouveaux repères.
Le Théâtre Gérard-Philipe de Saint-Denis accueillera leur « chantier de création » les 17 et 18 novembre prochains pour un premier partage avec le public.
Avant cette première apparition sur une scène nationale, la compagnie Les Haïm, qui n’est pas subventionnée, a le plus grand besoin de votre soutien : pour l’instant, le projet théâtral n’existe que grâce à l’engagement de chacun de ses participants. Afin de pouvoir créer une scénographie et un travail de projection/composition vidéo sur le plateau, mais aussi défrayer toute l’équipe, nous avons besoin de vous.

La soirée de soutien et de lancement du projet théâtral est une occasion unique de soutenir cette action mais aussi de découvrir le projet et toute l’équipe !
L’équipe y projettera des images du film documentaire tourné à Leros auprès des enfants yezidis, lira des passages de l’oratorio écrit par Miléna, chantera des chants grecs et Yezidis traditionnels et découvrira l’histoire et la culture du peuple Yezidi. Mais les surprises et les improvisations y seront aussi nombreuses. Nous lèverons nos verres autour d’un buffet Yezidi végétarien et célèbrerons l’histoire du centre Medem, haut lieu historique et culturel par lequel de nombreux réfugiés juifs sont passés.
Les artistes et leurs amis vous attendent.

Le Chœur Juif de France au Vésinet le 12 novembre

Le Chœur Juif de France (CJF) est composé d’une trentaine de choristes qui se sont produits à travers la France et l’Allemagne. On y retrouve notamment le Rabbin-Cantor Raphaël Cohen, fondateur en 2006 de ce choeur, accompagné du chef de choeur et directeur musical Hector Sabo, éminent spécialiste de la musique juive. C’est au milieu du XIXème siècle qu’apparaît la musique klezmer, inspirée du courant hassidique joyeux et fervent dans sa forme instrumentale.

Laissez-vous emporter par ce répertoire éclectique rassemblant musique sacrée, chants populaires yiddish et israéliens, ashkénazes et séfarades, jazz klezmer mais aussi morceaux issus de répertoires classiques et pop.

Théatre du Vésinet
59 boulevard Carnot
78110 Le Vésinet

Dimanche 12 Novembre 2017 à 16h30

Tarif des places :
Membre € 25
Non Membre € 30

Réservation : contact@neve-shalom.org

Merci d’adresser par courrier votre règlement à
Neve Shalom
6, rue de Lorraine
78100 St Germain en Laye
par chèque à l’ordre de Neve Shalom