entete

Dialogue Interreligieux

L’espérance juive n’est pas de s’imposer aux autres, mais de chercher l’harmonie universelle dans le dialogue et le respect de chaque culture et religion, tout en cultivant la spécificité juive et son excellence. C’est pourquoi notre rabbin Yeshaya Dalsace est engagé dans le dialogue interreligieux dans divers cadres au niveau national, comme international.

À LA RENCONTRE DU MESSIE : REGARDS CROISÉS

Les juifs attendent toujours celui qui ne vient pas.
Les chrétiens l’ont déjà reconnu et traversent l’inattendu.
Les musulmans attendent son retour comme « suiveur de Muhammad ».

Mashiah, Christ, Aïssa ; l’homme oint.
Trois noms, trois regards.

Un rabbin, un prêtre, un imam partageront leur interprétation, selon leurs textes, de cette promesse – ou miracle – d’un monde à venir avec la venue, ou le retour, du Messie. Ils échangeront sur cette délicate « réparation du monde » qui ouvrira la voie au « monde qui suit » : un monde de conscience et de délivrance. Et comment s’accomplira cette rédemption nécessaire et promise à l’avènement du Messie, qui libérera les peuples de leurs aliénations, de leurs servitudes et de leurs souffrances. Ils se demanderont si l’état messianique est précurseur ou aboutissement du Messie, et quel est le Messie qu’ils attendent. Et inquiétude ultime, auront-ils une suggestion pour déterminer le moment de sa venue (ou de son retour) et comment s’y préparer ? Le monde retrouvé, le monde d’après, sera-t-il alors plus heureux sans distinction de race, de sexe et de religion, porteur d’un humanisme universel ? On le leur demandera. Peut-être auront-ils la même réponse, ou pas. Et quel qu’il soit, le Messie aura, comme dans toute mythologie, à combattre les démons de l’intérieur : Gog et Magog, l’Antéchrist, le Dajjâl. Sonnera alors la délivrance de son royaume ?

Nous vous invitons à ce débat inédit entre un rabbin, un prêtre et un imam sur un des sujets les plus emblématiques des religions monothéistes : le Messie. N’oubliez pas vos propres questions. Cet atelier est offert gracieusement par nos trois conférenciers qui aborderont le thème sous les angles suivants.

Rabbin Dalsace : Un messie qui ne vient pas.
Père Edouard Shatov : La surprise de l’inattendu
Cheikh Benaissa : Le Messie en Islam, l’arrivée, le départ et le retour

Lien Zoom accessible le 28 février dès 13h55 à Québec (19h55 à Paris) :
https://zoom.us/j/85083947276?pwd=UGtTRGhMdlRTY29kQjdvYnZJQ1ZsZz09
Retransmission en direct sur Facebook Live :
https://www.facebook.com/CercleCBIOS/live/

Vous pouvez faire suivre cette invitation dans vos réseaux

Modératrice et responsable de l’atelier :
Betty Guedj, pour les Cercles de réflexion de CBIOS (Congrégation Beth Israel Ohev Sholem, Québec, Canada)

Écritures en partage

Une série d’études bibliques à deux voix

  • Le lundi 22 mars de 18 h à 19 h 30, le rabbin Yeshaya Dalsace et le professeur André Wénin se retrouveront pour commenter le passage de la mer (Exode 13,17 - 15,21). Cette étude à deux voix a lieu chaque dernier lundi du mois (22 mars, 26 avril, 31 mai).

Pour participer à cette rencontre soit par Zoom : ID de réunion : 822 4241 3743 https://us02web.zoom.us/j/82242413743, soit en se connectant à la chaîne YouTube de Yeshaya Dalsace.

Sur la chaine YouTube, vous trouverez les enregistrements des rencontres précédentes.

André Wénin est un bibliste et un théologien catholique de renom. Il a enseigné l’exégèse de l’Ancien Testament et les langues bibliques à la faculté de théologie de l’Université catholique de Louvain, dont il fut le doyen de 2008 à 2012. Il est l’auteur de nombreux articles et ouvrages.

  • Le 28 février 2021 à 14h à Québec (20h à Paris) par ZOOM et Facebook Live

Importance du dialogue

Le dialogue intereligieux est considéré par le mouvement Massorti comme un enjeu important pour la société et le judaïsme contemporains. Tout à fait d’accord avec ces principes, nous sommes largement engagés dans le dialogue aussi bien avec les chrétiens, les musulmans que les boudhistes.

Le rabbin de DorVador, Yeshaya Dalsace, intervient régulièrement dans différents cercles et fait régulièrement des conférences dans toute la France. Il est membre du Parlement Européen des Religions pour la Paix, de l’association Artisant de Paix et de divers cercles de dialogue.

Il est également l’un des responsables des Amitiés Judéo-Chrétiennes (AJC) de l’Est parisien. Les rencontres ont lieu un mardi par mois de 18h30 à 20h15, au 15, rue Marsoulan 75012 Paris
(paroisse catholique de l’Immaculée Conception - métro Picpus, RER Nation)

Yeshaya Dalsace intervient également auprès de divers groupes de dialogue et participe à de nombreux colloques et contacts, parfois informels. Il est régulièrement invité par divers groupes des AJC ; il est intervenu auprès du Parlement de Strasbourg, du Sénat, dans des écoles confessionnelles...

- Il forme régulièrement à la découverte du judaïsme pendant une semaine les séminaristes de la Castille (deuxième séminaire catholique de France). Il intervient dans divers monastères auprès des moines et moniales afin de les former à la pensée juive.

- Il intervient régulièrement dans un séminaire d’étude "Lire les Ecritures" entre juifs, chrétiens et musulmans près de Lyon.

- Du 20 au 23 juin 2011 Yeshaya Dalsace participa à une grande rencontre intereligieuse internationale à Moscou dans le cadre du Congrès européen des religions pour la paix.

Mon voyage à Moscou

- Il a été à Sarajevo dans une délégation pour la paix.

- Il a été invité à plusieurs reprises pour des interventions au Maroc dans différents cadres notamment l’Institut français de Marrakech ou l’institut .

- Il est intervenu dans un colloque « Le christianisme devrait-il se réformer ? L’interreligieux pourrait-il aider ? » le 12 février 2017 https://vimeo.com/214579666

Par ailleurs, le président d’honneur de DorVador : l’historien Philippe Boukara est également très actif dans le dialogue.

agenda

Lundi 22 mars 18:00-19:30