entete

L’invité zoom du dimanche

Un dimanche de temps en temps, nous vous proposons une rencontre entretien-conférence avec une personnalité.

  • Dimanche 12 septembre à 19h00 sur zoom
    Le renouveau de l’école de pensée juive de Paris après la guerre. Conférence de SANDRINE SZWARC

Résumé de l’intervention

Contrairement à une idée reçue, la Shoah n’a pas sonné́ le glas de la richesse identitaire et culturelle juive européenne, elle a plutôt entrainé un bouleversement existentiel dans l’histoire des Juifs français, les Israelites.

La France qui avait été́ dans leur représentation le pays de l’émancipation, comme l’illustrait la célèbre formule « Heureux comme Dieu en France », avait démontré́ ses limites. Que pouvait-il arriver après la volonté́ d’anéantir un peuple, une religion, un système de pensée ? Dans le monde juif, l’urgence allait à rebâtir une culture que le nazisme avait voulu annihiler. Deux attitudes apparaissaient alors au sein du groupe juif. Il y eut d’abord ceux qui tentèrent de s’assimiler complétement à la société́ environnante. Dans ce contexte et au regard de la Catastrophe si proche encore, des intellectuels décidèrent de fonder un mouvement de pensée qui se donnerait pour ambition de puiser dans la tradition d’Israël et la condition juive des réponses à la destruction des Juifs d’Europe. Ils voulaient démontrer que le judaïsme européen n’avait pas disparu et qu’il était capable de renaitre de ses cendres plus éclatant que jamais.

Mini biographie

Docteur en Histoire, SANDRINE SZWARC est enseignante-chercheuse. Son travail porte sur le renouveau spirituel et intellectuel du judaïsme français au lendemain de la Seconde Guerre mondiale et les savants de l’Ecole de pensée juive de Paris. Elle est l’auteure d’essais et articles sur les penseurs juifs d’expression française à l’époque contemporaine. Son prochain livre s’intéressera à Chouchani et le rôle joué dans la renaissance du judaïsme français à la Libération.

La séance commence à 19h00 et dure 1h30

Pour rejoindre la réunion zoom du dimanche :

Lien habituel https://us02web.zoom.us/j/89269123495

Également disponible sur YouTube.

Les prochaines séances :

Nos archives :

  • mémoires d’un aventurier juif du Shtetl de Lituanie au Soudan du Mahdi par le Professeur Paul FENTON

Arabisant, hébraïsant et yiddishisant, Paul Fenton a fait des études rabbiniques à Jews’ College, Londres, et est spécialiste de la pensée juive médiévale et de la littérature judéo-arabe. Son champ de recherches couvre principalement le domaine de l’histoire culturelle juive en terre d’islam, surtout dans son expression philosophique et mystique. Il a publié de nombreux ouvrages. La parution de sa traduction, du yiddish avec annotations, de l’ouvrage de Getzel Sélikovitch sur les mémoires d’un aventurier juif du Shtetl de Lituanie au Soudan du Mahdi sera l’occasion d’écouter Mr Fenton nous conter les passionnantes pérégrinations de cet enfant prodige polyglotte avec un parcours hors du commun qui le conduira en France, en Afrique, en Italie, en Grèce et en Turquie....

  • Violences faites aux femmes, Martine MATTATIA association NOA
  • Abba Kovner, résistant juif de Wilno, poète et témoin au procès Eichmann, par Jean Luc Landier
  • Yom Hashoah, témoignage de Richard Prasquier.
  • Unorthodox - Autour de la série Netflix Invités : Masha Fogel, Eli Rosen (acteur qui joue le rabbin)
  • Le maire et les barbares - Eve Szeftel - Jean François Strouf, Antoine Spire, Yeshaya Dalsace. Eve Szeftel, journaliste à l’AFP nous livre le résultat de plusieurs années d’enquête sur les magouilles de certains politiques pour tenir certaines mairies. Elle accuse les élus de Bobigny mais aussi le député de la circonscription, Jean-Christophe Lagarde, d’avoir noué des relations avec plusieurs membres du “gang des barbares” responsable de la mort d’Ilan Halimi en 2006, à des fins politiques. Une enquête qui lève le voile sur la question du clientélisme en politique.
    Bobigny, préfecture du département le plus pauvre de France, va être le théâtre de la promotion de la voyoucratie et l’envers de la méritocratie républicaine.
    Cette enquête sidérante révèle que tout est possible pour gagner une mairie, certains pactisant avec des logiques mafieuses et le communautarisme.
    Une plongée au cœur de la corruption et du clientélisme politique qui détruisent la République.